Quand la transformation digitale crée de nouveaux métiers

Quand la transformation digitale crée de nouveaux métiers
Article paru dans Emergence économique

Les métiers traditionnels et le management sont impactés par la transformation digitale qui appelle aussi à l’apparition de nouveaux métiers dans e web et le numérique

La transformation digitale de nos entreprises, administrations et autres organisations en est le miroir, la cause et l’effet.Les métiers traditionnels et le management sont impactés par cette transformation digitale qui appelle aussi à l’apparition de nouveaux métiers, dans le web et le numérique. Ainsi, cette transformation a deux principaux impacts en matière de métiers : la modification des métiers existants et les nouveaux métiers dans les secteurs traditionnel et enfin les nouveaux métiers dans le web et le numérique

Les entreprises qui ont décidé d’entrer dans l’âge numérique ont dû non seulement se doter des outils adéquats mais aussi modifier leur management et transformer certains de leurs métiers, voire recruter de nouvelles compétences.

Ainsi, DSI qui autrefois désignait la Direction des Services Informatiques, aujourd’hui signifie Direction (ou Directeur) des Systèmes d’Information. De décisionnaire, l’informatique est devenue exécutoire, la décision étant transférée au management du système d’information. Le DSI est désormais un manager qui s’il doit posséder une culture numérique peut être dispensé d’être lui-même un informaticien.

A l’heure où le numérique abolit le temps et l’espace, plus que jamais et encore plus demain qu’aujourd’hui, l’information est le fluide vital de l’entreprise. Au DSI de l’organiser.

Un défaut dans l’information et c’est le bug, financier, organisationnel, administratif et/ou opérationnel.

A côté de la DSI se créent aussi des départements numériques et c’est la voie qu’a prise par exemple la Poste de Côte d’Ivoire.

D’un côté, la Direction des services informatiques de la Poste a en charge les ressources informatiques, réseaux, matériels et logicielles de l’organisation tandis que le département numérique a la responsabilité des services commerciaux numériques à destination de la clientèle particuliers et professionnelle et gère la communication digitale – sites web, réseaux sociaux …

Le management est aussi impacté par la transformation digitale.

Enjeu de pouvoir au sein de l’organisation, l’information est désormais accessible au plus grand nombre.

L’organisation s’oriente peu à peu des pyramides de pouvoir vers les réseaux de savoir.

Les postes intermédiaire dont la principale justification étant d’être un relais de l’information et l’organisation du travail, sont remis en cause.

L’information en réseau dans l’entreprise révèle désormais autant les talents que les incompétences et appelle donc les membres de l’organisation vers plus d’exigence le cas échéant.

Cela peut donc amener à une profonde remise en cause des postes, métiers et personnel de l’entreprise.

Nous le voyons, le numérique transforme durablement les métiers existants, appelle de nouvelles compétences et remodèle le management.

Le secteur du numérique et du web a créé de nouveaux métiers. Le Ministère francais de l’Economie propose sur son site web – http://www.metiers.internet.gouv.fr – une classification en six familles de métiers :

Communication et marketing

Métiers des acteurs qui optimisent la présence des entreprises sur le web en concevant et en mettant en oeuvre des campagnes de communication et/ou de publicité en ligne.

Conception et gestion de projet

Métiers des acteurs chargés de la conception et/ou de la conduite de projets numériques.

Formation et assistance

Métiers des acteurs qui favorisent l’accès de tous aux services numériques.

Infrastructures et réseaux

Métiers des acteurs chargés de la conception, de la mise en oeuvre, de la gestion et de la maintenance des réseaux informatiques.

Interfaces et création numérique

Métiers des acteurs chargés de la conception et de la réalisation graphique d’interfaces web.

Production et gestion de contenu

Métiers des acteurs chargés de la recherche, de la production et de la gestion éditoriale des contenus (texte, image, vidéo, animation, etc.) sur le web.

Programmation et développement

Métiers des acteurs chargés de la conception technique et de la programmation de services web.

Du juriste spécialisé à l’infographiste, de l’acheteur d’espace publicitaire au développeur, du formateur au chargé de relation presse digitale, du technicien réseau au consultant en référencement web, etc.. le numérique offre une galerie de métiers d’avenir.

Il est passé le temps où une carrière se faisait dans une seule entreprise avec un seul métier. Il est plus que probable qu’un jeune d’aujourd’hui exerce plusieurs métiers et change d’employeur.

Les enjeux en matière de métiers sont l’identification des besoins des entreprises; l’orientation,pour trouver le métier qui correspond le mieux aujourd’hui à ses aptitudes, la formation, pour l’exercer avec les compétences et connaissances adéquates et la formation de formateurs pour délivrer aux jeunes les connaissances à jour.

Sur tous ces sujets, les chantiers sont vastes et demandent des politiques publiques et des initiatives privées en concertation avec les

Une autre voie que le salariat dans le numérique est de créer sa propre entreprise. Un chef d’entreprises a deux métiers : développer ses produits ou services pour répondre à un besoin soit existant, soit à créer et être un manager, un chef d’entreprise.

Créer sa startup, monter son entreprise est un vrai métier, un défi risqué et semé d’embûches.

L’entrepreunariat dans le numérique est porteur d’avenir, il faut savoir s’y faire accompagner et conseiller, trouver la bonne équipe, les bons partenaires et avant tout, des clients.

Philippe BATREAU