AYIYIKOH FABLAB, le carrefour de l’échange autour du numérique à Yopougon

AYIYIKOH FABLAB, le carrefour de l’échange autour du numérique à Yopougon

Les tiers-lieux ou espaces de coworking permettent des rencontres dans un cadre convivial et accessible, créateur de liens. Par extension, le terme de « tiers-lieux de travail » renvoie aux nouvelles alternatives d’espaces de travail. Celles-ci sont proposées à des professionnels de plus en plus mobiles, entre le domicile et le bureau traditionnel mais aussi à des jeunes intéressés par le métier de l’informatique et du numérique. La démocratisation et la massification des nouvelles technologies de l’information et de la communication a contribué à l’apparition de ces « tiers-lieux », quasi-inexistants il y cinq ans. Cette notion regroupe une ribambelle d’initiatives comme les espaces de coworking, les fablabs, les hackerspaces, les techshops… Tous remettent en question l’idée que l’on se dirige unilatéralement vers une organisation du travail de plus en plus dématérialisée, sans lieu fixe. C’est le cas de tiers lieu situé dans la plus grande commune du district d’Abidjan, Yopougon.

AYIYIKOH FABLAB est la résultante d’une communauté de jeunes ivoiriens décidés à résoudre les problèmes qu’ils rencontrent au quotidien. En unissant leurs compétences variées, ils ont mis en œuvre un des fondements de notre société, le Partage. Véritable mode de vie au sein du fablab, l’esprit de partage épouse l’utilisation des technologies libres et Open Source, fer de lance de leur créativité. Fier de leurs valeurs, AYIYIKOH FAB met en avant la transmission de la connaissance et organise des formations en administration des systèmes, en développement, sur l’Internet des Objets et sur la cartographie.

BEUGRE Loulou Alex Stéphane est le fondateur du fablab. Il partage avec nous sa vision, sa passion et ses ambitions pour le secteur numérique en Côte d’Ivoire.

Agé de 32 ans, il est ingénieur informaticien diplômé d’un Master des Sciences Fondamentales et Appliquées, Spécialité Génie Informatique obtenu à l’Université Nagui Abrogoua et promoteur du Logiciel Libre. C’est l’idée de pouvoir permettre aux jeunes diplômés de passer au stade pratique après formation avec une approche de partages des connaissances qui a suscité la création de ce fablab, où tous se retrouvent comme une famille. Avec de maigres moyens et sans soutien externe, ces jeunes offrent une nouvelle alternative aux porteurs des projets numériques en leur offrant un espace de co-création mais aussi de formation par l’apprentissage.

Les responsables de ce Fablab souhaitent obtenir une subvention de l’Etat afin de développer au mieux leurs activités et contribuer substantiellement à la lutte contre le chômage et la délinquance juvénile, pour faire référence aux jeunes qui s’adonnent à la cybercriminalité.

Ayiyikoh,  expression Godié, une langue de l’Ouest de la Côte d’Ivoire veut dire associons-nous, entraidons-nous ou rassemblons-nous, c’est ce principe qui les motive.

En savoir plus : http://www.ayiyikoh.org

Franck Olivier Konan