Le Fonds pour les changements climatiques en Afrique lance un projet d’entrepreneuriat pour les femmes et les jeunes

Le Fonds pour les changements climatiques en Afrique lance un projet d’entrepreneuriat pour les femmes et les jeunes
Le lancement en ligne a fait suite à l’approbation par les partenaires au développement du Fonds d’un don d’un million de dollars pour le projet

 

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 6 décembre 2022/ — Le secrétariat du Fonds pour les changements climatiques en Afrique (ACCF) a lancé un projet visant à soutenir les mécanismes de financement de l’adaptation aux changements climatiques pour les entrepreneuses et les jeunes.

Ce programme, baptisé « YouthADAPT : Empowering Women and Youth for Entrepreneurship and Job Creation in Climate Adaptation and Resilience » (YouthADAPT : Autonomisation des femmes et des jeunes pour l’entrepreneuriat et la création d’emplois dans le cadre de l’adaptation et de la résilience aux changements climatiques), permettra de développer des projets bancables innovants et transformateurs en matière de résilience aux changements climatiques, qui seront en adéquation avec les Contributions déterminées au niveau national des pays africains.

YouthADAPT est un programme phare du Programme d’accélération de l’adaptation en Afrique (AAAP) (https://bit.ly/3S64cwl), qui permet de libérer le potentiel inexploité des jeunes en Afrique afin de stimuler la résilience et les entreprises vertes.

Le lancement en ligne a fait suite à l’approbation par les partenaires au développement du Fonds d’un don d’un million de dollars pour le projet. L’événement a rassemblé les parties prenantes, notamment l’équipe du projet, des experts en contrôle de qualité, en adaptation, en égalité des genres et en communication, ainsi que des experts en changements climatiques et en croissance verte, afin de partager leurs expériences.

La coordinatrice du Fonds, Rita Effah, et la responsable du portefeuille, Lucy Debrion, en ont présenté les lignes directrices opérationnelles pour les projets mis en œuvre par la Banque.

Edith Ofwona Adera, coordinatrice de l’AAAP et chargée principale du changement climatique, a déclaré : « La jeunesse africaine montre la voie, non pas en paroles, mais en actions concrètes en faveur du climat, en étant des agents du changement, des innovateurs et des entrepreneurs ».

Elle a déclaré que le programme soutiendrait les entreprises locales dirigées par des femmes et promouvant des solutions d’adaptation aux changements climatiques afin de créer des emplois supplémentaires.

Mme Adera a remercié l’ACCF d’avoir collaboré à ces projets. Elle a également salué le Fonds pour son rôle dans la facilitation de la production de propositions. « Cela facilite notre travail », a-t-elle ajouté.

À la suite de ce lancement, le secrétariat du Programme d’accélération de l’adaptation en Afrique s’entretiendra régulièrement avec le secrétariat du Fonds sur les étapes importantes du projet afin de s’assurer que l’objectif est pleinement atteint.

Depuis 2017, les comités directeurs du Fonds pour les changements climatiques en Afrique ont approuvé 26 projets estimés à 15,87 millions de dollars.

Le Programme d’accélération de l’adaptation en Afrique se chargera de la mise en œuvre du projet.

Pour plus d’informations sur l’ACCF et l’AAAP, veuillez consulter les sites internet suivants : http://ACCF.AfDB.org et www.AfDB.org/AAAP

Distribué par APO Group pour African Development Bank Group (AfDB).

SOURCE
African Development Bank Group (AfDB)